Resurrection en vidéo du team surf de Nike

resurrected cover

Vous vous en souvenez peut-être, Nike avait sa team de surf à une époque, avant de décider de se concentrer sur le skate et le snowboard. Un team qui avait aussi son réalisateur attitré, Kevin Voegtlin, qui a parcouru le globe avec la crème du surf international et nous ramenait des images sublimes de leurs sessions. Dans cet edit baptisé Resurrection, Kevin partage avec nous quelques unes de ses plus belles images de ce team de champions à la stature internationale, dont de nombreux inédits. Un peu de nostalgie ne fait pas de mal, n’est-ce pas?

 

Billy Joe & Norah Jones – Kentucky

kentucky cover

A priori, on ne pensait pas vous parler de cet album de reprises de grands classiques de la country folk américaine par Norah Jones et le chanteur Billie Joe Armstrong (oui oui, le chanteur de Green Day)… Mais les deux compères ont eu le bon goût d’accompagner leur titre « Kentucky » d’un clip qui fleure bon la liberté du road trip, des grands espaces et des vacances. Et si vous trouvez que les surfeurs se débrouillent bien, c’est normal : il s’agit de Kassia Meador et Colin Whitbread. Pour la musique, on vous l’accorde, c’est une autre histoire.

Val Surf, l’ultime shop californien

val surf cover

Val Surf n’est pas un shop parmi d’autres, c’est tout un pan d’histoire de la ride en Californie à lui tout seul. Ouvert en 1962 à North Hollywood, il est le plus ancien shop de skate, de snow et de surf géré par une famille au monde. C’est aussi le premier a avoir proposé d’envoyer son équipement par courrier aux quatre coins du pays.

50 ans plus tard, Val Surf est un petit empire de 5 magasins, une team de surfeurs qui évolue dans l’élite mondiale, et a embauché plusieurs skateurs pro, parmi lesquels Justin Eldridge ou encore Joey Brezinski. Petite anecdote, le shop a aussi été immortalisé dans la vidéo culte « The Chocolate Tour » de Chocolate Skateboard en 1998. Mythique, on vous dit!

Crédit photo : Val Surf

Meet : Mickey Smith

smith cover

Michael Lee Smith a grandi dans une famille de pêcheurs sur la côte ouest des Cornouailles en Angleterre, et l’océan et la mer l’ont toujours fasciné. Sa mère lui a donné un appareil photo jetable quand il avait tout juste 9 ans, et sa vocation de photographe s’est affirmée dès ce moment. Il a quitté assez tôt l’école et a beaucoup voyagé, tout en bossant pour toutes les plus grosses agences de photographies de surf.

Il a ensuite lâché son mode de vie nomade pour s’installer en Irlande, et il est passé des photos à la réalisation de films, dont l’excellent Dark Side Of The Lens. Son amour pour les coins du monde isolés et les vagues qui défient l’entendement font de lui un des meilleurs, si ce n’est le meilleur photographe de surf. La sélection de photos qu’il a réalisé devrait sans nul doute vous convaincre.

Crédits photo : Mickey Smith

Les aventures de Trevor Gordon

bigfoot cover

L’été dernier, le surfeur Trevor Gordon s’est fait un camping-car homemade et a décidé de parcourir la côte Pacifique à la recherche de la vague parfaite. Il en a tiré une websérie en 2 épisodes intitulée « Escape From Bigfoot Country », où le surfeur parcourt le pays en partant de l’Oregon jusqu’à chez lui à Carpinteria en Californie. Avec un but en tête : se retrouver en face à face avec le mythique Bigfoot! Beaucoup d’humour et de vagues, on suit ses aventures avec plaisir avant de suivre celles de nos riders!

 

Et n’oubliez pas de partager vos défis & bons plans pour aider le #teamsosh à traverser la Californie durant leur trip #couchriding ! Pour participer, ça se passe ici et sur twitter avec les hashtags #defi et #couchriding

Venice Beach dans les 70′s

venice beach cover

S’il y a bien un lieu emblématique du California Way Of Life, c’est sans aucun doute Venice Beach. Considéré comme le berceau du skate moderne (la vague de sécheresse qui a frappé l’Etat en 1976 et vidé la piscine a permis à des skateurs d’inventer le bowl), ce lieu haut en couleurs et en histoire est aussi le rendez-vous de surfeurs, des baigneurs, aussi bien pour les locaux que pour les touristes pour qui Venice est une étape obligatoire.

Le photographe David Scott a passé des années à shooter ses protagonistes dans les années 70, et son témoignage est la preuve irrémédiable que Venice Beach était déjà à cette époque the place to be. Pour voir d’autres clichés, ça se passe sur l’excellent blog The Selvedge Yard.

Crédit photo : David Scott