Warpaint – Keep It Healthy

warpaint cover

Comment ne pas aimer les filles de Warpaint? Le quatuor originaire de Los Angeles s’était fait remarquer il y a 4 ans avec un premier album très réussi et des performances qui n’ont pas tardé à les imposer sur la scène rock locale et au-delà. Leur deuxième album éponyme sorti au début de l’année surpasse le premier, et on ne saurait que trop vous conseiller de jeter une oreille à leur rock psyché complètement planant.

Et pour ceux qui auraient besoin d’argument complémentaire, leur dernière vidéo 2 en 1 pour les singles « Disco/Very » et « Keep Healthy » a été réalisé par l’ancien skateur pro Laban Pheidias devenu réalisateur de clips primé, et l’on y retrouve quelques têtes connues du milieu : Justin Elridge, Patrick Melcher, Kris Markovich et d’autres potes de L.A. En plus d’être talentueuses, cool et jolies, elles savent s’entourer!

Billy Joe & Norah Jones – Kentucky

kentucky cover

A priori, on ne pensait pas vous parler de cet album de reprises de grands classiques de la country folk américaine par Norah Jones et le chanteur Billie Joe Armstrong (oui oui, le chanteur de Green Day)… Mais les deux compères ont eu le bon goût d’accompagner leur titre « Kentucky » d’un clip qui fleure bon la liberté du road trip, des grands espaces et des vacances. Et si vous trouvez que les surfeurs se débrouillent bien, c’est normal : il s’agit de Kassia Meador et Colin Whitbread. Pour la musique, on vous l’accorde, c’est une autre histoire.

Kate Bush + Skate = Skate Bush

skate bush cover

Kate Bush a annoncé il y a peu son retour, et c’est un événement pour de nombreux fans : la chanteuse, pianiste, danseuse, compositrice et parolière (excusez du peu!) n’a fait qu’une seule tournée en 1979. Les billets pour sa tournée qui commencera à Londres cet été se sont envolés en quelques minutes, elle a même battu le record des Stones. Une icône qui semble inspirer plus d’une personne, en témoigne ce tumblr pour le moins loufoque où des petits malins ont créé une équation bien marrante : Kate Bush + skate = Skate Bush. Spoiler : il y a probablement quelques montages parmi ces photos…

Meet : The Neighbourhood

neibourghood cover

Ils sont beaux, ils sont jeunes, et ils fleurent bon le soleil californien : The Neighbourhood sont les nouveaux chouchous outre-Atlantique. Le groupe a fait une première apparition remarquée en sortant sur internet le titre « Female Robbery », sans donner aucune indication biographique. Qui sont-ils? D’où viennent-ils? On en sait désormais plus : le groupe est un quintet originaire de Newbury en Californie, et leur premier album I Love You est sorti en août dernier, porté par le tube « Sweater Weather » et son joli clip en noir & blanc. Nul doute que leur savant mélange de rock et de R&B ne devrait pas tarder à dépasser leurs frontières.

Meet : Perfect Hand Crew

phc cover

2014 pourrait bien être l’année des Perfect Hand Crew. Ces trois montpelliérains ont remporté le Prix du Public du concours Sosh <3 les InRocKs Lab en octobre dernier au Trianon, et ils ont mis le feu à la Poney Session le week-end dernier à Saint Lary… L’occasion de poser quelques questions à Mago, DJ et beatmaker du groupe.

 

Comment a débuté le Perfect Hand Crew?

L’ossature du Perfect Hand Crew, c’est Tasty Took et Billy, qui se connaissent depuis le collège! Pour ma part j’ai rencontré Took sur les bancs de la fac à Montpellier, dès la première heure de cours. Je produisais des morceaux depuis quelques années, du coup on a commencé à s’amuser en faisant de la musique ensemble pendant les apéros. On s’est pris au jeu parce que les gens aimaient ce qu’on faisait. On faisais ça par amour… d’ailleurs on fait toujours ça par amour hein!

Votre son est très anglais, très grime, comment ça se fait?

On est partis en Angleterre pendant l’été 2008, à la fois pour bosser et améliorer notre anglais. À cette époque c’était le grand début du dubstep là-bas, notamment avec le remix de Crookers pour Kid Cudi qui tournait en boucle. C’était génial d’être à l’épicentre du truc. Quand on est rentrés on savait que c’est ce qu’on voulait faire, ce qu’on kiffait vraiment.

Comment s’est passée cette finale Sosh InRocKs Lab?

C’était beaucoup de pression, et en même temps on était assez détendus! On a choisi de faire un concentré de tous nos morceaux et de toutes nos influences, avec des couplets de notre EP Tiger Kick, bref un mini set comme font les artistes grime. Pendant 25 minutes, on a vraiment tout donné.

 

Vous êtes partis avec Sosh en Bulgarie pour tourner un clip, tu peux me raconter l’expérience?

C’est vraiment une expérience formidable pour un groupe! On est partis 9 jours, on avait fait nos repérages avant. On a décidé de partir en voiture ambiance road-trip, histoire de faire quelques images pendant le trajet… 24h aller/retour, on devrait avoir de quoi faire! Du coup c’est pas un mais 2 clips qu’on va sortir, avec une sorte de making-of.

 

Quels sont les projets du Perfect Hand Crew pour cette année?

Avant tout, un album! On veut sortir un objet qui nous ressemble parfaitement, donc on bosse beaucoup, que ça soit en enregistrant ou en répétant en studio. On ne sait pas encore si on va le sortir avant l’été ou à la rentrée… Mais plus probablement début octobre : l’album va être plus noir que nos prods précédentes, alors l’automne c’est mieux non?

Pour suivre toute l’actualité du Perfect Hand Crew, ça se passe sur leur page facebook! Et n’oubliez pas de liker pour recevoir les updates, il pourrait bien y avoir de l’actu dès le mois prochain, avec un single en featuring en téléchargement gratuit.

Crédits photo : Maé Galvez

 

Meet : Shannon And The Clams

shannon cover

Si le nom de Shannon and the Clams vous est familier, c’est peut-être parce qu’il s’agit du groupe que nos riders sont allés voir en concert à San Francisco… Ou simplement parce que vous avez très bon goût! Pour les autres, voici ce qu’il faut savoir : le trio s’est formé à Oakland après s’être rencontrés à la fac, et ils ont sorti leur premier album I Wanna Go Home en 2009.

S’ils lorgnent du côté du garage punk, leur son est aussi très vintage, empruntant aussi bien au doo-wop, à la musique surf qu’au R&B classique. Et la bonne nouvelle c’est qu’il n’y a pas besoin de traverser l’Atlantique pour les voir en concert : ils joueront le 30 mai prochain à la Machine du Moulin Rouge à Paris!