Alt-J – Hunger Of The Pine

altj cover

Déjà deux extraits sortis, et maintenant un clip : le prochain album des Alt-J ne sortira pas avant septembre, mais les Anglais savent nous rendre très impatients. Si l’album This Is All Yours se fait attendre, le morceau « Hunger Of The Pine » a de quoi nous occuper, avec sa beauté sombre et ses chants grégoriens entêtants. Quant au clip ambiance chasse à l’homme façon Hunger Games, on vous laisse se savourer, et on est sûrs que vous vous en souviendrez longtemps.

altj 2 altj 1Alt-J

Meet : Brenn & César

bulgari cover

Qui a dit que Paris n’était pas une ville de skateurs? Certainement pas les frangins Daude, connus sous le nom Brenn & César, un duo techno dont le 1er EP est sorti le mois dernier. Le clip a été réalisé grâce à une levée de fonds réussi sur KissKissBankBank : aucune info n’était dévoilée sur le scénario, ce qui n’a pas empêché les frangins à réunir la somme, s’appuyant sur leur réputation solide en tant que DJ. Et aux vues du résultat, cette chouette virée dans les rues de la capitale en skate, on est plutôt ravis!

Meet : My Dear

my dear cover

My Dear est un duo électro pop, composé de Raw Man, un producteur parisien que l’on connaît déjà bien, et de sa petite amie Blanche. « Standing In This Dream » est le premier single qui sent bon l’été et le sable chaud, issu de l’EP First Time. Le clip réalisé par Daft Arts en Californie ressemble à un film de vacances entre skate, flâneries sur la plage et glace à l’eau. Et comme on est sympas, on vous donne le nom de la jolie jeune fille qui joue dedans : il s’agit de l’actrice américaine Seychelle Gabriel.

Para One – You Too

para one cover

Décidément, l’été 2014 ressemble à s’en méprendre à celui de 1998… Non non on parle pas de foot ou d’équipe de France, mais bien du come-back indéniable du style vestimentaire d’il y a (déjà!) 20 ans. Après le clip de Bonnie Banane dont on vous avait parlé ici, c’est au tour du producteur Para One de nous faire replonger dans la nostalgie, avec son clip clubbing tout en t-shirts au-dessus du nombril et casquettes à l’envers. Ce morceau « You Too » est le premier extrait de son album Club sorti sur Marble, qui est composé de remix de son album Passion. Let’s dance!

Sosh Freestyle Cup 2014 : le report

scfr cover

La 7ème édition de la Sosh Freestyle Cup s’est achevée dimanche dernier avec la grande finale de la Coupe du monde de skateboard après une semaine de ride et de festivités sous le soleil de Marseille. Retour sur les temps forts de cette édition qui a tenu toutes ses promesses.

Le skateboard tient une place de choix dans la Sosh Freestyle Cup, notamment parce que c’est là qu’a lieu l’unique étape française de la Coupe du monde dans le bowl du Prado. La compétition a été lancée par les amateurs de + de 18 ans le 2ème jour sous un soleil de plomb, et c’est finalement l’Allemand Tyler Edtmayer venu tout spécialement pour l’occasion qui s’est imposé devant les locaux Raphaël Ostorero et Jean Pantaleo, notamment grâce à un superbe Backside Air sur le Wall. Le contest féminin a quant à lui débuté samedi en début d’après-midi et s’est achevé avec la victoire de la Française Laurine Lemieux, juste devant Jordan Serentine, tandis que la Marseillaise Chloé Bernard et Roxi Bokolas arrivaient ex-aqueo à la 3ème place.

Le même jour, 20 riders internationaux s’étaient donnés rendez-vous dans le bowl pour tenter de se qualifier pour la demi-finale ; le spectacle était impressionnant et la compétition était rude, puisque seulement la moitié d’entre eux pouvaient se sélectionner pour la demie. Seulement l’élite a été conviée pour la finale du dimanche où les spectateurs étaient nombreux a avoir fait le déplacement. C’est finalement le Brésilien de 19 ans Pedro Barros, déjà bien connu des amateurs de skate puisqu’il est quintuple vainqueur des X Games, qui a arraché la 1ère place. La 2ème place est revenue à l’Espagnol Danny Leon, tandis que Greyson Fletcher et le Français Matheron complétaient le podium.

Le spectacle n’était pas que dans le bowl, mais bien sûr aussi sur la plage Borély… Dès les premiers jours, les kitesurfeurs ne se sont pas fait prier pour se jeter à l’eau pour quelques tests avant le début de la Sosh Freestyle Pro AM. Le local Joris Becque a fait forte impression aux côtés d’Alexandre Caizergues, Valentin Garat et Julien Leleu. Si les conditions n’étaient pas au rendez-vous pour que les compétitions se déroulent, les sessions improvisées se sont multipliées, et tous les yeux se sont rivés sur la Beach Race de Stand Up Paddle. Chez les hommes, Nicolas Jarossay qui prépare actuellement la traversée de l’Atlantique en SUP s’est clairement démarqué, en arrivant largement en tête devant Oliver Arnaud et Bruno Nieri. Côté femmes, c’est Léa Perichon qui a remporté la course, tandis que le jeune windsurfeur Sam Esteve a dominé les débats chez les jeunes.

La Sosh Freestyle Cup, ce n’est pas que du sport, mais aussi un événement festif et gratuit auquel vous êtes chaque année plus nombreux à venir participer! Plus de 10 000 personnes sont venus rendre visite au Village Glisse, s’initier aux sports et venir assister aux concerts et dj set! Le stand Sosh n’a pas désempli… Les impressions live de t-shirts et de coques de smartphones par les artistes locaux du collectif Backside Gallery et de Takaki ont remporté un grand succès : plus de 500 t-shirts et de 100 coques ont été offertes pendant la semaine. La Sosh Freestyle Cup a encore été la grande fête de la glisse qu’elle a vocation à être depuis sa création par les frères Mouss. On vous donne déjà rendez-vous du 16 au 21 juin 2015!

Crédits photo : Dominique Duguay & Sosh Freestyle Cup

Meet : Betty The Shark

betty the shark cover

Betty The Shark est un quator franco-américain formé à Biarritz, et dont la surfeuse Lee-Ann est une des pièces maîtresses. Leur premier album Sheperd Of The Moon est sorti en mai dernier sur le label Summer Bizarre, et la joyeuse bande est de passage à Paris cette semaine pour deux concerts, le 26 juin au Bus Palladium et le 27 au Quiksilver Boardrider en acoustique. L’occasion pour Ride Sessions de poser quelques questions à Lee-Ann.

Comment s’est formé Betty The Shark?

Betty The Shark s’est formé quand on était encore au college en 2005, avec Philip Caradona alias Charphil et sa soeur Christina. Aujourd’hui Christina vit a New York et est assez impliquée dans la mode avec son blog Trop Rouge, donc elle joue avec nous occasionnellement, mais on a deux nouveaux acolytes, Yan Renaut (batterie) et Quentin Marty (guitare), et on a travaillé ces trois dernières années sur notre premier album Shepherd Of The Moon et notre set live.

Peux-tu me raconter un peu l’enregistrement de Sheperd of The Moon?

On a eu la chance de pouvoir enregistrer gratuitement aux studios Drop In a St Jean De Luz avec Ken Ploquin, on a appris énormément de choses depuis les premières sessions d’enregistrement en juin 2012. C’est difficile au départ de jouer assez propre pour une version enregistrée car la moindre erreur s’entend, mais ça nous a permis de beaucoup progresser et d’être mieux calés quand on joue en concert. On a toujours eu pleins d’idées mais le fait de les amener a quelque chose de concret a été vraiment enrichissant.

Tu peux m’en dire plus sur le superbe artwork de la pochette?

On a reçu des messages sur notre page facebook d’un certain Heru Odyssey du Texas, qui nous disait qu’il écoutait notre musique en dessinant. Par curiosité je suis allée voir son travail sur son site…. J’ai beaucoup aimé ses dessins, la plupart avait un rapport avec l’espace, les planètes, les soucoupes volantes etc. Comme on venait de décider du nom de l’album, qui signifie « Berger de La Lune », on s’est dit que !a collait bien et on lui a demande de faire la pochette. Il était ravi et pour le remercier on l’a invité a venir passer l’été en France avec nous.

Betty The Shark joue le jeudi 26 juin au Bus Palladium (6 rue Fontaine 75009 Paris) à 21h ; l’event facebook est ici. Leur album Sheperd Of The Moon est une petite merveille, pour le télécharger, c’est par là que ça se passe.